La fausse couche • Fin 2018 et c'est encore tabou



26.09.2018 | Foutu pour cette fois. Mais à part nous deux, tout le monde s'en fout puisque personne ne sait. Forcément.

C'est tabou la fausse couche, ça fait peur. Ça fait tellement peur qu'on annonce les grossesses seulement à la fin du premier trimestre en général, parce qu'avant, on ne sait pas trop ce que ça va donner.

On est bien d'accord, c'est très sûrement moins douloureux qu'un accouchement même avec péri. Ce ne sont "que" des contractions finalement. Le problème avec la fausse couche, c'est qu'outre la douleur physique, on sous estime trop souvent la douleur psychologique que cela représente pour une femme qui s'était préparée à enfin devenir maman, un homme qui avait commencé à réaliser qu'il allait être appelé "Papa" et pour le couple de manière générale.

Même l'équipe médicale prend ça à la cool. "Vous inquiétez pas Madame, vous êtes jeune et en bonne santé, vous aurez vite un autre bébé en route. C'est normal, c'est fréquent, pas d'inquiétude. 1 grossesse sur 10 est concernée, grosso merdo." OUAIS.