Where is Bryan?




19.10.2018 | Where is Bryan? - Bryan is in the kitchen. OUAIS mec ! Mais pour ça, il en faut une.

Que l'on choisisse la maison ou l'appartement, dans tous les cas il nous faudra aménager notre cuisine. Nous avons actuellement une cuisine version camping amélioré. Ouais ouais. Le genre de cuisine où t'as pas trop de rangements, un plan de travail posé un vrac sur le lave vaisselle et la machine à laver, qui fait trembler tous tes pépins ou épluchures quand tu fais à bouffer et que l'électroménager fonctionne en même temps. On adore.

On souhaiterait donc profiter de notre futur déménagement pour nous faire une jolie cuisine. Une cuisine qui en jette. Une cuisine qui fait rêver tes potes quand ils viennent prendre l'apéro et qui s'imaginent direct comme tu dois bien cuisiner là dedans...

Stéphane Plaza, on t'attend !



17.10.2018 | On se lance.

Ça y est, on a mis les 4 pieds (et 4 pattes, parce que le petit renard viendra évidemment avec nous) dedans ! On s'est lancés et on a entamé les démarches pour acheter. Cela fait plusieurs années que j'y pense, plusieurs mois qu'on parle de ce projet en commun et puis les derniers évènements nous ont amenés à envisager ce projet plus tôt que prévu... Puis ça fait penser à autre chose donc c'est cool.

Par "les derniers évènements" j'accorde une mention spéciale à la régul Engie de 600€ que nous avons reçue fin août, pour 8 mois de contrat (même pas sur un an les gars, HUIT MOIS !) et une mensualisation réévaluée à 140 € pour un appartement de... Roulement de tambour... 55m² - dans lequel, je précise, nous vivons les soirs et week-ends. BREF, la note est salée, je ne vais pas revenir dessus car ça me fait péter un boulard. Entre ça, le nouveau voisinage qui craint, le manque de jardin et le projet bébé 2019... On s'est dit que c'était le moment. On préfère, comme tout le monde j'imagine, payer notre crédit pour notre cocon, plutôt que de payer un loyer et donc autrement dit, le crédit de quelqu'un d'autre.

La fausse couche • Fin 2018 et c'est encore tabou



26.09.2018 | Foutu pour cette fois. Mais à part nous deux, tout le monde s'en fout puisque personne ne sait. Forcément.

C'est tabou la fausse couche, ça fait peur. Ça fait tellement peur qu'on annonce les grossesses seulement à la fin du premier trimestre en général, parce qu'avant, on ne sait pas trop ce que ça va donner.

On est bien d'accord, c'est très sûrement moins douloureux qu'un accouchement même avec péri. Ce ne sont "que" des contractions finalement. Le problème avec la fausse couche, c'est qu'outre la douleur physique, on sous estime trop souvent la douleur psychologique que cela représente pour une femme qui s'était préparée à enfin devenir maman, un homme qui avait commencé à réaliser qu'il allait être appelé "Papa" et pour le couple de manière générale.

Même l'équipe médicale prend ça à la cool. "Vous inquiétez pas Madame, vous êtes jeune et en bonne santé, vous aurez vite un autre bébé en route. C'est normal, c'est fréquent, pas d'inquiétude. 1 grossesse sur 10 est concernée, grosso merdo." OUAIS.

Le ponton • Jassans-Riottier

La vie est un collier dont les perles sont des petits plaisirs à enfiler d'urgence.
Et le jour où il casse, elles s'éparpillent partout sur la terre pour que d'autres les ramassent. Rien ne se perd.

- Nadine Monfils -