Le jardin du silence

Comme pour les attentats de Paris, j'ai hésité à publier un article ici... Puis j'ai fini par craquer.

Il y a à peine plus d'une semaine de ça, cette fois-ci c'est la ville de Nice et ses habitants qui ont été touchés. Eux directement, mais également toute la France. Comme toujours. Ces évènements nous touchent tous, personnellement. Qu'on ait de la famille ou des amis concernés ou non, ces faits nous atteignent obligatoirement.

Quand tout cela va-t-il cesser ? Combien de blessés, de morts, de vies détruites, de familles brisées, de villes et de pays touchés faudra-t-il pour que toute cette barbarie s'arrête ?!

Hier, BFM relatait les faits qui ont eu lieu à Munich. Encore un autre endroit. Encore une fois. Mais où va le monde ?

Sans parler de la colère et de la haine que je ressens à l'égard de ces monstres, c'est surtout un sentiment d'incompréhension qui commence à m'envahir. Idem pour mon entourage. Sans parler de la peur qui s'immisce petit à petit, de la fameuse prière pour ne pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, nous ne comprenons pas. Je ne comprends pas. Tout d'abord, comment, au 21ème siècle, peut-on se retrouver à être aussi violent, autant barbare. Comment peut-on achever des personnes, des familles, des enfants de sang froid ? Comment peut-on être aussi tordu et sans cœur ? Mais aussi, comment les gouvernements de nos pays touchés peuvent-ils laisser faire ? Parce que clairement, c'est ce qu'il se passe. Ils se retrouvent choqués par ce qui arrive mais qui bouge le petit doigt ? Qui prend les choses en main ? Qui expulse les « fichés S » et surveille de près les personnes suspectées d'activités terroristes ou de radicalisation ? Tous se plaignent mais personne n'agit.

Sans citer, ceux qui ont suivi l'actualité comprendront : « Vous le savez bien nous sommes en guerre. C'est horrible mais c'est arrivé et ça arrivera encore. »

Et quoi ? On attend calmement de voir sur qui ça va tomber la prochaine fois ? Si ça sera lors d'un concert, dans un aéroport ou lors d'un feu d'artifice un jour de fête nationale ?!!!

C'est honteux.

Lundi dernier, le 18 Juillet 2016, nous avons tous fait la minute de silence au bureau. Nous étions tous réunis dans le hall, là où se trouve mon beau jardin d'intérieur. Et l'ambiance si tropicale, si reposante qui s'en dégage d'habitude est devenue pesante. Le lourd poids du silence. Ce silence gorgé de peine. Certains ont pleuré, d'autres n'en étaient pas loin, d'autres encore avaient l'air abattus.

Combien de minutes de silence faudra-t-il encore respecter ?

Espérer que tout cela cesse tout seul est bien trop utopique. Nous nous trouvons dans un engrenage morbide. Par contre, j'espère de tout cœur que tous nos pseudo « chefs » d'État prendront enfin leur responsabilités à cœur. Qu'ils réuniront toutes leurs c******* et qu'ils feront ENFIN bouger les choses. Il faudra m'expliquer à quoi ça sert, de se retrouver à la tête d'un pays, de se pavaner en public, de passer à la télé, de répondre aux journalistes si c'est pour finalement laisser crever ses « Chers Compatriotes » les uns après les autres, des manières les plus horribles qui soient.

Faut vous réveiller les gars.


Aucun commentaire

Merci pour vos petits mots ❤