Parc de la Tête d'Or à Lyon (2)


Découvrez aujourd'hui les photos de notre 2ème visite du Parc de la Tête d'Or à Lyon, le plus grand parc intramuros d'Europe... Tout comme la première fois, on a adoré s'y balader - et même s'y perdre : c'est vrai qu'il est immense et qu'on a pas vraiment un sens de l'orientation hors du commun... ;-)


J'ai visité la serre malgache avec ma mère, j'y ai pris tellement de photos que j'ai fait un article sur cette partie du parc.

Pour le reste des photos de notre deuxième virée au Parc de la Tête d'Or, c'est par ici :

Oingt - Plus beau village de France



Petit à petit, on découvre les recoins de notre nouvelle région, on vadrouille partout dans le Beaujolais... Cette fois-ci, cap sur le village d'Oingt, classé Plus beau village de France !

Parc de la Tête d'Or : la serre malgache


Lors de notre deuxième balade au Parc de la Tête d'Or, nous avons fait un crochet par la serre malgache. En effet, il est possible de trouver dans l'enceinte du parc plusieurs serres : les grandes serres tropicales (organisées en trois sections), les serres tropicales humides (sept sections dont deux fermées au public), la serre hollandaise (trois sections également, dont une fermée au public) et enfin, la serre de Madagascar et des milieux secs. Cette dernière est d'ailleurs la seule que nous ayons faite car les garçons n'étaient pas passionnés outre mesure par cette activité ;-)

Ma mère et moi avons en revanche bien aimé visiter cette serre, on se retrouve vraiment dépaysé dès l'entrée ! On l'impression d'être téléporté à Madagascar ! Mon grand père paternel étant lui-même malgache, ça m'a fait tout drôle de découvrir cet endroit et de m'imaginer là bas.

Je vous laisse découvrir à votre tour quelques photos de la serre malgache du Parc de la Tête d'Or :

Villefranche-sur-Saône - Le Bordelan


Le plan d'eau du Bordelan, c'est l'endroit tout près de la maison où on aime aller se balader ou faire un petit footing avec le chien. Selon les jours et heures, c'est quasiment désert et on se croirait perdus dans la nature alors qu'on est presque en plein centre ville.











Anse - Plan d'eau du Colombier


Mes chers petits loups,

Comme je vous le disais dans mon article « Quoi de neuf en Août ? », j'ai repris la course à pieds. Enfin repris... Disons plutôt commencé de façon assidue. Puisque j'ai décidé de recommencer mon TBC1 histoire d'essayer de perdre mon gras, j'ai donc mes deux séances cardio par semaine à faire. Je cherchais des endroits vastes et sûrs, où courir tranquillement sans trop de monde avec un joli cadre, où je puisse emmener mon chien avec moi en gardant la conscience tranquille (pas de route à côté, une bonne visibilité puisque le rappel n'est pas encore au top...) et devinez quoi ? J'en ai trouvé trois : le Bordelan à Villefranche, vers l'Embarcadère à Jassans et enfin, le Colombier à Anse.

C'était la première fois que j'allais au plan d'eau du Colombier pour courir et j'ai beaucoup aimé, même si il y a vraiment beaucoup (mais alors BEAUCOUP) de moustiques et que par moment c'est assez désagréable, c'est le cas pour chacun des trois endroits ci-dessus cités puisque ce sont des plans d'eau...

J'adore cet endroit, je le trouve reposant et apaisant. La journée, il y a aussi une plage aménagée et surveillée du côté plan d'eau et non du côté de la Saône. Mais comme c'est un endroit interdit aux toutous, nous n'y avons pas encore mis les pieds. Pour notre part, on profite du sentier qui fait le tour du plan d'eau - entre le plan d'eau et la Saône.

Pour tout le reste, je vous laisse jeter un œil aux photos car les images parlent d'elles-mêmes :-)












Et vous, avez-vous des endroits favoris pour sortir courir ou se balader près de chez vous ?
À très vite !

Quoi de neuf en Août ?


Alerte info : on a aperçu Celoushka !
Je sais. Après presque un mois d'inactivité ici, il est temps que je rempile... Mais c'était l'été, il a fait beau et (bien trop) chaud, nous nous sommes beaucoup baladés, nos frères et sœurs sont venus nous rendre visite, nos parents aussi... Nous avions donc plein de choses à faire ces dernières semaines et j'en ai profité pour déconnecter - hormis sur Instagram qui est une vraie passion drogue.

Du fait de mon absence ici, j'ai plusieurs articles au chaud qui attendent d'être rédigés avant d'être publiés. Les photos sont triées et traitées mais je n'ai pas encore pris le temps de tapoter sur mon clavier. Ca ne saurait tarder : promis !

Côté photo, je vous l'avais brièvement annoncé dans mon premier article sur le Parc de la Tête d'Or : j'ai un nouveau jouet. Il ne me quitte plus. La prise en main et la qualité des photos diffèrent de celles du reflex mais j'aime tellement apprivoiser ce petit format que pour le moment, j'ai gentiment rangé son grand frère dans sa sacoche. Il y a aussi tout un tas de nouvelles fonctionnalités que j'apprends à découvrir au fur et à mesure, dont ma préférée : la Wifi - super pour transférer les images directement sur le téléphone et les poster ensuite sur insta.

Je redoutais la pratique de la macro photographie avec cet appareil mais finalement, c'est suffisant pour mon utilisation. En bref, j'en suis ravie les ami(e)s et je vous le recommande si vous souhaitez de la qualité tout en vadrouillant léger !


Début du mois dernier (ça commence à dater maintenant, c'est là tout le problème quand on prend du retard...), nous sommes allés en fin de journée balader au plan d'eau du Colombier, à Anse. On a ainsi pu profiter de la fraîcheur du soir et du coucher de soleil sur le plan d'eau d'un côté, sur la Saône de l'autre. J'en ai profité pour chausser mes baskets : j'ai décidé de me mettre sérieusement au running pour plusieurs raisons : il y a dans la région plusieurs coins sympas pour courir hors de la ville sans grand danger, ça me défoule super bien (et super vite, pour le moment...) et finalement, ça permet à mon Loulou de se dépenser un peu car c'est une vraie pile électrique / boule d'énergie au choix (hummmm... la bonne idée du croisement labrador x épagneul = chien de chasse = énergie débordante). C'était la première fois que nous faisions vraiment courir le chien - on y va doucement rassurez-vous, on sait qu'il est déconseillé de trop faire courir un chien avant ses 12 mois. Mais vu mon allure et mon endurance, je me fatigue bien plus vite que lui  donc il ne risque rien ! Ca lui fait énormément de bien - tout comme à nous puisqu'en général, en rentrant, il s'effondre et dort comme un bébé jusqu'au lendemain matin.

On aime bien aller là bas, c'est un bel endroit calme, pas trop fréquenté en soirée. Le paysage est beau, la piste est en bon état et on ne risque pas de se faire une cheville, tout est parfait, si on oublie de prendre en compte le petit bémol : la tonne et demi de moustiques qui nous attaquent en passant.




Nous sommes retournés une seconde fois au Parc de la Tête d'Or, accompagnés par mes parents. Cette fois-ci, nous sommes arrivés par une autre entrée, côté ville et non parking. On a commencé par visiter la serre malgache, puis on s'est baladés dans tout le parc une bonne partie de la journée. Mes parents ont adoré l'endroit et quant à nous, nos premières impressions se sont confirmées : on est fans !

Là encore, les articles sont en préparation et ne tarderont pas à arriver sur le blog.


Mes parents d'amour ♥


Pour finir, je me suis motivée à reprendre de 0 le TBC. Pas trop le choix, vu l'ampleur actuelle des dégâts... La première fois ça avait assez bien fonctionné alors que pourtant, je ne faisais pas les deux séances de cardio par semaine. J'espère donc que ça marchera encore plus cette fois ci, puisque je rajoute la course à pieds ! Mon gras et moi-même allons nous bouger. Affaire à suivre...

À très vite :-*

Parc de la Tête d'Or à Lyon


Salut les bouchons !

Nous sommes allés pour la première fois visiter le fameux Parc de la Tête d'Or, à Lyon. Nous n'y étions jamais allés auparavant. Après nous être un peu renseignés avant, nous avons décidé d'y aller avec Loulou. C'était sans compter que le parc est très mais alors trèèès grand et que le toutou s'arrêtait pour sniffer chaque recoin toutes les 30 secondes. On a donc repéré, on n'a pas été jusqu'à visiter les jardins botaniques ni le zoo, on a juste aperçu quelques bestioles mais apparemment il y en a beaucoup plus ! On y retournera certainement bientôt tous seuls, sans le chien et on (re)fera tout ça en vélo car ça doit être bien mieux que de tourner et virer à pieds pendant 3 plombes pour s'y retrouver :-)

J'ai profité de cette balade pour tester mon nouveau joujou, le Sony α5000. Cela faisait un moment que je voulais passer sur un format plus compact et léger que le réflex mais que je n'arrivais pas à me décider. Ca me permet d'avoir un angle plus grand et de vadrouiller léger. J'en suis plutôt contente, même si je dois encore l'apprivoiser et voir ce qu'il a dans le ventre pour les gros plans, flous artistiques etc...

Insectes et fleurs sauvages


Photographies prises lors d'un pic-nic entre amis.
Nikon D3100, objectif Nikkor 55-200mm.

Quoi de neuf en Juillet ?

Bonjour mes loups. Alors, quoi de neuf en Juillet ?

Encore une fois, ce mois a été riche en découvertes. C'est l'avantage quand on arrive dans un coin qu'on ne connaissait pas, même de nom : on s'émerveille devant tout et n'importe quoi puisque tout (ou presque) diffère de notre région d'origine.

Cela a fait deux mois que j'ai commencé mon nouveau job, tout se passe bien. J'ai pris mes marques assez vite et j'en suis très contente. Mes collègues sont tous au top et je m'y sens vraiment bien. À ce jour, je me demande encore si je finirai par me lasser du magnifique jardin d'intérieur sur lequel donne mon bureau... Si je sais qu'on se lasse de tout, une chose est sûre, ça risque de me prendre du temps ! C'est d'ailleurs à cet endroit que nous avons honoré la minute de silence lors des attentats de Nice.


Notre Loulou a encore bien grandi, déjà 5 mois, le temps passe trop vite. On rit beaucoup de ses moments de folie et de ses moues toutes plus craquantes les unes que les autres. On rit aussi beaucoup moins pour les grosses bêtises (c'est tellement marrant de jouer à arracher la tapisserie)(de toute façon mes maîtres ont dit qu'elle était laide)(je les aime tellement que je les aide à aller plus vite). Au niveau de la propreté, ça vient doucement mais ce n'est pas encore tout à fait ça. Je commence à perdre patience, même si je sais que c'est encore un bébé. Il a perdu quasiment toutes ses dents de lait en l'espace de quelques jours (il avait des trous partout) mais elles ont quasiment toutes repoussé. Il marche de mieux en mieux en laisse mais se taille toujours dès qu'on le lâche car il adore courir vite et loin (et ne pas revenir tout de suite quand on l'appelle)(clé de moments joyeusement stressants). En bref, des hauts et quelques bas mais surtout 14 kilos d'amour ♥




En Juillet, nous sommes allés une nouvelle fois à Lyon, accompagnés par des copains. On s'est dit qu'on allait y retourner plus souvent, histoire de se familiariser davantage avec cette si jolie ville que nous avons tout près de chez nous maintenant.



Nous avons fait une balade au bois d'Alix, vers Pommiers. On a trouvé ça super sympa, jusqu'à ce qu'on nous dise qu'il était apparemment hanté par un fantôme. En tout cas, il ne nous a pas dérangés ;-)


On a pour habitude d'aller souvent au lac des Sablons, à Belleville. Nous y sommes allés davantage ce mois ci car il faisait chaud et assez lourd du coup Loulou pouvait se tremper un peu. Au grand désespoir de mon Homme, notre toutou n'est visiblement pas un nageur-né et il n'a pas l'air d'apprécier les longueurs... En tout cas, il aime bien se tremper en restant où il a pieds (ou plutôt où il a pattes), sauter dans les flaques et aussi se rouler dans la bouillasse.



Mes beaux parents sont venus nous rendre visite. On en a profité pour découvrir Trévoux et prendre un goûter copieux (et méga calorique) dans un petit bar de la rue piétonne. C'était cool et à refaire. Nous sommes aussi montés jusqu'au point de vue, c'était génial et vous pouvez d'ailleurs aller voir l'article à ce sujet.



Enfin, j'ai décidé de me remettre au sport avec ma copine Sarah. Une salle pas très loin de chez moi qui apparemment en vaut le coup. Puis, sur un coup de tête j'ai changé ma couleur de cheveux. Rien de très fou mais j'ai troqué mes mèches caramel pour une couleur unie, un poil plus foncée aux reflets acajou/cerise. Prochaine étape, je tenterai surement un truc dans ce style aux reflets plus violine car j'aime beaucoup. Ah et j'ai tout coupé aussi (ou presque) au grand désespoir de l'Homme. Le carré plongeant me re-faisait terriblement envie depuis longtemps, j'ai craqué. Comme d'habitude en sortant de chez le coiffeur, c'est toujours un peu trop court... Mais ça va vite repousser.

J'attaque donc Août avec une nouvelle tête et toujours la même envie de découvrir de nouveaux endroits !

À bientôt !

Une pause à Trévoux


Bien le bonjour braves gens.

Le week-end dernier, mes beaux parents étaient à la maison. Comme il est de coutume à chaque fois que des amis ou de la famille viennent nous voir, on s'improvise guides et nous faisons (ou plutôt nous essayons de faire) visiter la région. Les 3/4 du temps on en profite pour découvrir les endroits nous aussi, puisqu'on est loin de tout connaître... C'est comme ça, que de fil en aiguille, en voulant s'éloigner un peu de Villefranche et en cherchant un endroit sympa ouvert un dimanche pour aller manger une glace, que nous avons atterri à Trévoux, dans la zone piétonne...

Mention spéciale pour les propriétaires du petit bar où nous nous sommes installés, qui étaient très sympas et qui nous ont conseillé un bel endroit à explorer afin d'avoir une vue "d'en haut" sur les alentours ;-)

Belleville - Le lac des Sablons


Coucou mes petits bouchons (lyonnais) (muhaha, ce qu'on se marre !).

Depuis que nous avons emménagé à Villefranche, nous allons souvent nous balader avec Loulou au lac de Belleville : le lac des Sablons. C'est toujours très agréable de s'y promener même si l'autoroute n'est pas bien loin et que du coup, on entend un peu les voitures passer... On peut faire le tour du lac à pédijambus (mais on n'a jamais testé) (trop la flemme). On se contente de laisser courir le chien et de le regarder se tremper et s'amuser gaiement. Je m'y rends au moins une fois par semaine et pourtant je n'avais jamais pris le temps de photographier, mis à part deux ou trois clichés postés sur Instagram via l'iPhone.

Je vous laisse regarder les photos et juger du calme et de la sérénité qui se dégagent de cet endroit (l'avantage des photos, c'est qu'on a pas les bruits des automobilistes) (bien vu l'aveugle !).

Pommiers - Le bois d'Alix

Salut les loups.
L'autre jour, en se baladant vers Pommiers, nous avons vu une pancarte indiquant le Bois d'Alix. Comme on avait le Loulou dans la voiture on s'est dit que ça pourrait être sympa d'y aller et de le faire courir un peu (toujours l'excuse du chien, n'empêche que ça motive bien à sortir et à se bouger de manière générale) (avant on était plutôt du style à moisir dans le canapé en regardant Netflix) (aka les gros flemmards). En regardant un peu sur Google, j'ai vu qu'une légende disait qu'il y avait un (voire des) fantômes dans le Bois d'Alix. Rien vu, rien senti, rien entendu ;-) Avis aux amateurs d'esprits, vous pouvez toujours tenter de vous y aventurer la nuit. Nous du coup, ça nous a un peu refroidis. C'est un bel endroit où il fait frais grâce aux nombreuses zones ombragées : un bon plan pour se balader en été !

Le jardin du silence

Comme pour les attentats de Paris, j'ai hésité à publier un article ici... Puis j'ai fini par craquer.

Il y a à peine plus d'une semaine de ça, cette fois-ci c'est la ville de Nice et ses habitants qui ont été touchés. Eux directement, mais également toute la France. Comme toujours. Ces évènements nous touchent tous, personnellement. Qu'on ait de la famille ou des amis concernés ou non, ces faits nous atteignent obligatoirement.

Quand tout cela va-t-il cesser ? Combien de blessés, de morts, de vies détruites, de familles brisées, de villes et de pays touchés faudra-t-il pour que toute cette barbarie s'arrête ?!

Hier, BFM relatait les faits qui ont eu lieu à Munich. Encore un autre endroit. Encore une fois. Mais où va le monde ?

Sans parler de la colère et de la haine que je ressens à l'égard de ces monstres, c'est surtout un sentiment d'incompréhension qui commence à m'envahir. Idem pour mon entourage. Sans parler de la peur qui s'immisce petit à petit, de la fameuse prière pour ne pas se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, nous ne comprenons pas. Je ne comprends pas. Tout d'abord, comment, au 21ème siècle, peut-on se retrouver à être aussi violent, autant barbare. Comment peut-on achever des personnes, des familles, des enfants de sang froid ? Comment peut-on être aussi tordu et sans cœur ? Mais aussi, comment les gouvernements de nos pays touchés peuvent-ils laisser faire ? Parce que clairement, c'est ce qu'il se passe. Ils se retrouvent choqués par ce qui arrive mais qui bouge le petit doigt ? Qui prend les choses en main ? Qui expulse les « fichés S » et surveille de près les personnes suspectées d'activités terroristes ou de radicalisation ? Tous se plaignent mais personne n'agit.

Sans citer, ceux qui ont suivi l'actualité comprendront : « Vous le savez bien nous sommes en guerre. C'est horrible mais c'est arrivé et ça arrivera encore. »

Et quoi ? On attend calmement de voir sur qui ça va tomber la prochaine fois ? Si ça sera lors d'un concert, dans un aéroport ou lors d'un feu d'artifice un jour de fête nationale ?!!!

C'est honteux.

Lundi dernier, le 18 Juillet 2016, nous avons tous fait la minute de silence au bureau. Nous étions tous réunis dans le hall, là où se trouve mon beau jardin d'intérieur. Et l'ambiance si tropicale, si reposante qui s'en dégage d'habitude est devenue pesante. Le lourd poids du silence. Ce silence gorgé de peine. Certains ont pleuré, d'autres n'en étaient pas loin, d'autres encore avaient l'air abattus.

Combien de minutes de silence faudra-t-il encore respecter ?

Espérer que tout cela cesse tout seul est bien trop utopique. Nous nous trouvons dans un engrenage morbide. Par contre, j'espère de tout cœur que tous nos pseudo « chefs » d'État prendront enfin leur responsabilités à cœur. Qu'ils réuniront toutes leurs c******* et qu'ils feront ENFIN bouger les choses. Il faudra m'expliquer à quoi ça sert, de se retrouver à la tête d'un pays, de se pavaner en public, de passer à la télé, de répondre aux journalistes si c'est pour finalement laisser crever ses « Chers Compatriotes » les uns après les autres, des manières les plus horribles qui soient.

Faut vous réveiller les gars.


Balade express dans Lyon


Il y a quelques jours, nous sommes allés à Lyon avec des copains qui connaissent bien la région et cette ville : c'est toujours mieux quand on connaît - ça évite de se perdre ou d'être obligés de se garer dans les parkings qui coûtent une blinde parce qu'on ne sait pas dans quelle rue il faut aller pour laisser la voiture gratos (par exemple). On avait réservé un petit restau sympa, du coup on y est allés un peu à l'avance pour pouvoir se balader une petite heure dans Lyon. Je me suis fait un plaisir de dégainer mon appareil photo, même si comme d'hab, l'amoureux trace sans attendre que je termine de cadrer (c'est ça quand on n'aime pas la photographie)...

On retournera surement à Lyon en amoureux en Septembre (en train, parce que pour 5 € on ne va pas chipoter, c'est moins cher qu'en bagnole) (et au moins on ne se perd pas) (et on ne galère pas à trouver une place, aussi), quand nous aurons quelques jours de vacances, histoire de se familiariser un peu plus avec les quartiers, les métros/trams/lignes de bus, les bonnes adresses lyonnaises etc... Affaire à suivre :-)

Humbert III à Belleville


Bien le bonjour par ici !

À ce qu'on dit sur les ondes la météo est pourrie aux quatre coins de la France... Ici on n'y échappe pas non plus. Il ne fait pas forcément froid, même plutôt lourd en réalité, mais qu'est-ce qu'il fait moche !!! Dans le Sud, je serai restée à la maison par ce temps. Mais comme ici, mine rien, ça a l'air d'être monnaie courante, on essaye de s'habituer tant bien que mal et on bouge même par temps pluvieux.

Belleville, c'est la ville qu'on va habiter dans un peu moins de deux ans. Quand les travaux de la nouvelle brigade seront terminés. Qu'on se le dise, c'est moins joli et moins fréquenté que Villefranche. Mais certains coins ont leur charme. Il y a moins de monde, moins de choses à faire... Mais nous resterons proches de Lyon, proches de Mâcon et à seulement 20 minutes de Villefranche. Accessoirement, je serai à seulement une quinzaine de minutes en voiture de mon bureau. Donc finalement, ça sera plutôt pas mal.

Parmi les lieux sympas à Belleville, il y a le Cloître Humbert III. Au moment où j'ai pris les photos, il avait encore quelques glycines. J'adore ces fleurs...

Je vous laisse jeter un œil à ce bel endroit :-) Des bisous ♥