Notre road trip corse : chapitre 3


Bonjour à tous !

Je clôture le récit de notre voyage en Corse avec cet article… Nous avons bouclé notre road trip par une virée à Bonifacio, puis un arrêt rapide à Porto Vecchio où nous avons fait du jet-ski.
.
Bonifacio, située à l'extrême sud de la Corse. Ce sont les Bouches de Bonifacio qui séparent la Corse de la Sardaigne italienne. La ville est composée d’un port ainsi que d’une citadelle, établie sur un cap dominant la mer par une falaise qui est une « veine » de calcaire, roche assez rare en Corse dont le sol est plutôt granitique. Ce cap est long de 1 600 mètres et large de 100 mètres. Bonifacio était anciennement nommée « Calcosalto ». Elle tient son nom de Boniface II, marquis de Toscane. En corse la commune se nomme « Bunifaziu » et en bonifacien « Bunifazziu ».

On a beaucoup aimé se balader dans Bonifacio. Nous sommes montés le plus haut possible en voiture, nous nous sommes garés sur un parking perché et nous avons rejoint le centre à pieds. En descendant vers le centre, nous avions vue sur toutes les falaises. Marine et Grégory avaient conseillé de faire du jet-ski à Bonifacio, mais comme nous n’avions pas réservé, nous n’avons pas pu faire la même balade… On a adoré les petites ruelles. C’est vrai qu’au final, encore une fois, ce n’est pas si différent de chez nous. Mais on a quand même beaucoup apprécié. Nous avons mangé dans un petit restaurant juste au dessus de l’Office du Tourisme, qui proposait des spécialités corses, c’était très bon. Puis, on s’est remis en route pour avoir le temps de faire notre balade en jet-ski, activité qu’on avait gardée pour notre dernier jour sur l’Île de Beauté.

Site de l’Office du Tourisme
info@bonifacio.fr - 04 95 73 11 88












Troisième commune de Corse en population, Porto-Vecchio est une station balnéaire du sud-est de la Corse. La ville est bordée par la mer Tyrrhénienne. Porto-Vecchio est la 3ème plus grande commune de Corse (après Sartène et Calenzana).

Hautement réputée pour les plages qui l'environnent (comme celles de Cala Rossa, Palombaggia, Santa Giulia...), la cité génoise possède également des marais salants d'une dizaine d'hectares aujourd'hui à l'abandon, qui produisaient autrefois environ 1 000 tonnes de sel par an. En corse la commune se nomme Portivechju.

Nous ne nous sommes pas vraiment baladés dans Porto-Vecchio. Nous y sommes rapidement passés en voiture, mais nous n’avons pas pris le temps de visiter. Comme je l’expliquais plus haut, nous étions assez pris par le temps car c’était notre dernier jour de vacances et on voulait à tout prix faire une balade en jet-ski. Nous avons fini par trouver de la place pour une rando à deux et nous avons eu la chance de faire ça sur la plage de Palombaggia, l’une des plus belles plages de Corse. Heureusement qu’on y était en vacances avant que l’arrivage massif de touristes arrive, car il paraît que cet endroit est tout juste impraticable en pleine saison ! On a adoré notre balade en jet-ski et on recommande à 300 % la base de location que nous avons choisie. Une équipe jeune et dynamique, avec qui on a eu un très bon contact. Vous pouvez y aller les yeux fermés !

Site de l’Office du Tourisme

crédit pour cette photo : jet-ski-corse




Chapitre 1 : Piana, Porto, Cargèse et Tiuccia
Chapitre 2 : L'Île Rousse et Calvi
Chapitre 3 : Bonifacio et Porto Vecchio - jet ski sur la plage de Palombaggia


Aucun commentaire

Merci pour vos petits mots ❤