Moustiers-Sainte-Marie, cité de la Faïence


- Souvenirs d'été -

Lors de notre petit week-end en amoureux et après notre nuit à la Bastide du Calalou, nous avons décidé d’aller visiter Moustiers-Sainte-Marie. J’ai étudié cette ville lors de mon BTS Tourisme et mes parents, qui y étaient allés en étant plus jeunes, nous l’avaient également vivement conseillée.


  • LA VILLE

Nous avons donc passé toute la matinée à harpenter les rues de Moustiers. Mis à part se balader il n’y a pas grand-chose à faire, si ce n’est admirer les petites boutiques provençales et les ateliers de Faïence.

































.
  • MOUSTIERS VU D'EN HAUT

Après s’être longuement baladés dans toutes les petites ruelles de Moustiers, Koko a insisté pour que nous montions les quelques centaines de marches qui menaient jusqu’à l’église. Ce fut un grand moment : les marches en vieilles pierres polies et glissantes en nu-pieds. Évidemment, si j’avais prévu cette activité j’aurais embarqué mes baskets. Après avoir failli me casser les deux jambes environ une dizaine de fois (j’avais d’ailleurs laissé l’appareil photo à Koko car je n’étais pas certaine d’arriver en haut sans me casser la farigoulette), nous sommes arrivés à l’église. Elle surplombait Moustiers, la vue d’en haut était vraiment magnifique. On se demande quand même encore aujourd’hui comment nos ancêtres ont-ils pu construire des monuments aussi jolis dans des endroits aussi difficiles (ou du moins pas pratiques) d’accès, avec le peu qu’ils possédaient à l’époque.

Pour la petite anecdote, inutile de vous préciser que la descente des marches a été encore plus comique que la montée… On a même croisé une mamie qui s’est ouvertement (mais gentiment) foutue de moi car elle allait plus vite – mais en même temps, pour ma défense, il faut dire qu’elle avait des baskets de compét’.














Même s’il n’y avait pas grand-chose à faire (en tout cas hors saison), j’ai adoré Moustiers-Sainte-Marie, ses ruelles de charme et ses millions de détails provençaux éparpillés aux quatre coins de ses jolis passages.

À bientôt les petits loups,

Aucun commentaire

Merci pour vos petits mots ❤