Vedette curseur

Anse - Coucher de soleil au plan d'eau du Colombier


Mes chers petits loups,

Comme je vous le disais dans mon article « Quoi de neuf en Août ? », j'ai repris la course à pieds. Enfin repris... Disons plutôt commencé de façon assidue. Puisque j'ai décidé de recommencer mon TBC1 histoire d'essayer de perdre mon gras, j'ai donc mes deux séances cardio par semaine à faire. Je cherchais des endroits vastes et sûrs, où courir tranquillement sans trop de monde avec un joli cadre, où je puisse emmener mon chien avec moi en gardant la conscience tranquille (pas de route à côté, une bonne visibilité puisque le rappel n'est pas encore au top...) et devinez quoi ? J'en ai trouvé trois : le Bordelan à Villefranche, vers l'Embarcadère à Jassans et enfin, le Colombier à Anse.

C'était la première fois que j'allais au plan d'eau du Colombier pour courir et j'ai beaucoup aimé, même si il y a vraiment beaucoup (mais alors BEAUCOUP) de moustiques et que par moment c'est assez désagréable, c'est le cas pour chacun des trois endroits ci-dessus cités puisque ce sont des plans d'eau...

J'adore cet endroit, je le trouve reposant et apaisant. La journée, il y a aussi une plage aménagée et surveillée du côté plan d'eau et non du côté de la Saône. Mais comme c'est un endroit interdit aux toutous, nous n'y avons pas encore mis les pieds. Pour notre part, on profite du sentier qui fait le tour du plan d'eau - entre le plan d'eau et la Saône.

Pour tout le reste, je vous laisse jeter un œil aux photos car les images parlent d'elles-mêmes :-)












Et vous, avez-vous des endroits favoris pour sortir courir ou se balader près de chez vous ?
À très vite !

Quoi de neuf en Août ?


Alerte info : on a aperçu Celoushka !
Je sais. Après presque un mois d'inactivité ici, il est temps que je rempile... Mais c'était l'été, il a fait beau et (bien trop) chaud, nous nous sommes beaucoup baladés, nos frères et sœurs sont venus nous rendre visite, nos parents aussi... Nous avions donc plein de choses à faire ces dernières semaines et j'en ai profité pour déconnecter - hormis sur Instagram qui est une vraie passion drogue.

Du fait de mon absence ici, j'ai plusieurs articles au chaud qui attendent d'être rédigés avant d'être publiés. Les photos sont triées et traitées mais je n'ai pas encore pris le temps de tapoter sur mon clavier. Ca ne saurait tarder : promis !

Côté photo, je vous l'avais brièvement annoncé dans mon premier article sur le Parc de la Tête d'Or : j'ai un nouveau jouet. Il ne me quitte plus. La prise en main et la qualité des photos diffèrent de celles du reflex mais j'aime tellement apprivoiser ce petit format que pour le moment, j'ai gentiment rangé son grand frère dans sa sacoche. Il y a aussi tout un tas de nouvelles fonctionnalités que j'apprends à découvrir au fur et à mesure, dont ma préférée : la Wifi - super pour transférer les images directement sur le téléphone et les poster ensuite sur insta.

Je redoutais la pratique de la macro photographie avec cet appareil mais finalement, c'est suffisant pour mon utilisation. En bref, j'en suis ravie les ami(e)s et je vous le recommande si vous souhaitez de la qualité tout en vadrouillant léger !


Début du mois dernier (ça commence à dater maintenant, c'est là tout le problème quand on prend du retard...), nous sommes allés en fin de journée balader au plan d'eau du Colombier, à Anse. On a ainsi pu profiter de la fraîcheur du soir et du coucher de soleil sur le plan d'eau d'un côté, sur la Saône de l'autre. J'en ai profité pour chausser mes baskets : j'ai décidé de me mettre sérieusement au running pour plusieurs raisons : il y a dans la région plusieurs coins sympas pour courir hors de la ville sans grand danger, ça me défoule super bien (et super vite, pour le moment...) et finalement, ça permet à mon Loulou de se dépenser un peu car c'est une vraie pile électrique / boule d'énergie au choix (hummmm... la bonne idée du croisement labrador x épagneul = chien de chasse = énergie débordante). C'était la première fois que nous faisions vraiment courir le chien - on y va doucement rassurez-vous, on sait qu'il est déconseillé de trop faire courir un chien avant ses 12 mois. Mais vu mon allure et mon endurance, je me fatigue bien plus vite que lui  donc il ne risque rien ! Ca lui fait énormément de bien - tout comme à nous puisqu'en général, en rentrant, il s'effondre et dort comme un bébé jusqu'au lendemain matin.

On aime bien aller là bas, c'est un bel endroit calme, pas trop fréquenté en soirée. Le paysage est beau, la piste est en bon état et on ne risque pas de se faire une cheville, tout est parfait, si on oublie de prendre en compte le petit bémol : la tonne et demi de moustiques qui nous attaquent en passant.




Nous sommes retournés une seconde fois au Parc de la Tête d'Or, accompagnés par mes parents. Cette fois-ci, nous sommes arrivés par une autre entrée, côté ville et non parking. On a commencé par visiter la serre malgache, puis on s'est baladés dans tout le parc une bonne partie de la journée. Mes parents ont adoré l'endroit et quant à nous, nos premières impressions se sont confirmées : on est fans !

Là encore, les articles sont en préparation et ne tarderont pas à arriver sur le blog.


Mes parents d'amour ♥


Pour finir, je me suis motivée à reprendre de 0 le TBC. Pas trop le choix, vu l'ampleur actuelle des dégâts... La première fois ça avait assez bien fonctionné alors que pourtant, je ne faisais pas les deux séances de cardio par semaine. J'espère donc que ça marchera encore plus cette fois ci, puisque je rajoute la course à pieds ! Mon gras et moi-même allons nous bouger. Affaire à suivre...

À très vite :-*

Parc de la Tête d'Or à Lyon #01


Salut les bouchons !

Nous sommes allés pour la première fois visiter le fameux Parc de la Tête d'Or, à Lyon. Nous n'y étions jamais allés auparavant. Après nous être un peu renseignés avant, nous avons décidé d'y aller avec Loulou. C'était sans compter que le parc est très mais alors trèèès grand et que le toutou s'arrêtait pour sniffer chaque recoin toutes les 30 secondes. On a donc repéré, on n'a pas été jusqu'à visiter les jardins botaniques ni le zoo, on a juste aperçu quelques bestioles mais apparemment il y en a beaucoup plus ! On y retournera certainement bientôt tous seuls, sans le chien et on (re)fera tout ça en vélo car ça doit être bien mieux que de tourner et virer à pieds pendant 3 plombes pour s'y retrouver :-)

J'ai profité de cette balade pour tester mon nouveau joujou, le Sony α5000. Cela faisait un moment que je voulais passer sur un format plus compact et léger que le réflex mais que je n'arrivais pas à me décider. Ca me permet d'avoir un angle plus grand et de vadrouiller léger. J'en suis plutôt contente, même si je dois encore l'apprivoiser et voir ce qu'il a dans le ventre pour les gros plans, flous artistiques etc...